18 janvier 2012

"Les cigognes savaient" d'Elise Fischer

3

Septembre 1988 à Metz : Louise Bergklauss décède, chargeant sa fille unique, Clémence, de faire la lumière sur la terrible tragédie qui frappa sa famille en 1965 dans son village natal de Muhlzwiller, en Alsace.

Clémence s’installe donc dans ce petit village pittoresque et c’est entre agressions, amitiés, amours contrariés, secrets dévoilés et terribles découvertes qu’elle mènera l’enquête, envers et contre tout. La lumière sera faite et Clémence découvrira enfin qui elle est réellement.

 

Ce n’est pas la première fois que je lis un livre de cet auteur, et ce livre m’a un peu déçue par rapport à ce que j’avais pu lire précédemment d’Elise Fischer. L’enquête menée par Clémence est intéressante et vraiment prenante, et ce livre permet de se rendre compte de l’impact qu’a notre famille sur notre vie, notre caractère, nos attentes, nos peurs, nos doutes…

Cependant, j’ai trouvé certains faits trop peu vraisemblables, voire fantaisistes. La fin me laisse également sur ma faim (huhu, quel jeu de mot !), je l’ai trouvée vraiment baclée. D’un coup, une pluie de révélations est déversée, comme ça, d’un coup, en moins d’une page, sans explications et sans qu’on sache vraiment ce qui se passe dans la tête des protagonistes. Un chapitre de plus, afin de conclure ce livre, aurait été plus adapté.

 

Je continuerai cependant à lire les livres d’Elise Fischer, car certaines de ses œuvres m’ont vraiment plu et sont très bien écrites, particulièrement ses romans historiques, qui sont des puits de renseignements sur l’histoire de la Lorraine, ma région.

Cette lecture est mon livre "Animal" pour le laurier-couronne-fdb39

Posté par doucelola à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur "Les cigognes savaient" d'Elise Fischer

Nouveau commentaire